D’après les dernières actualités politiques au Togo, une nouvelle Première ministre a été nommée à la tête du gouvernement. L’ancienne ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, ainsi que directrice de cabinet du chef de l’État Faure Gnassingbé, a été nommée Cheffe de gouvernement togolais suivant le décret communiqué le 28 septembre dernier et relayé par les différents médias et journaux togolais en ligne.

Une première au Togo

Le chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé a nommé le 28 septembre dernier, Victoire Sidémého Tomegah Dogbé, au poste de Première ministre. C’est une première au Togo. Ainsi, la ministre de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’emploi des jeunes, serait la première femme à diriger un gouvernement dans ce pays de la région ouest africaine. Travaillant plus de dix ans en tant que directrice de cabinet du président de la République, en plus de son poste de ministre au sein du gouvernement de Komi Sélom Klassou, Victoire Tomegah Dogbé, succède à ce dernier qui a remis le 25 septembre dernier sa démission tout comme les autres membres du gouvernement.
Mère de trois enfants, Madame la Première ministre a occupé le poste de ministre du développement à la base en 2008, avant de remplir les fonctions de ministre du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse dans le gouvernement de Gilbert Houngbo, en plus de son poste de directrice de cabinet du président de la République togolais.
Ayant une formation de gestionnaire, Victoire Tomegah Dogbé est tenue à former son gouvernement avant le 1er octobre prochain, alors que le pays est en lutte continue contre la crise économique mondiale causée par la propagation de la maladie du Coronavirus.

Le changement gouvernemental

Il est important de rappeler que la Banque mondiale a affirmé le déblocage de prés de 69 millions de dollars au profit du Togo, le 11 septembre dernier. Ce don permettrait de stimuler le redressement économique, notamment la croissance qui selon les journaux togolais en ligne a enregistré une chute de 5.3 % en 2019 à 1 % en 2020. Le changement gouvernemental attendu depuis la réélection du président de la République a été retardé à cause de l’expansion de la maladie virale, le Covid-19.
Grâce aux multiples réformes apportées par le président de la République, le Togo enregistre le nombre de contaminations le plus faible de la région. En effet, jusqu’à ce jour, le Togo a enregistré prés de 1743 cas de contamination et moins de 45 décès dus au Coronavirus.