Le journalisme est un métier comme tout autre qui nécessite l’implication des hommes et des femmes autour du même objet. Témoignant de leur présence dans les médias, il nous semble que le nombre des femmes dans l’univers médiatique augmente. Fausse impression ou réalité ? Sont-elles suffisamment présentes ? À quelle image sont-elles associées ?

Dans les nombreuses questions d’actualité qui traitent de l’égalité hommes-femmes, dans le domaine de l’information et de la communication, sans cesse la question de la place qu’occupent les femmes de médias revient avec insistance. C’est une évidence que ces dernières années, dans les médias, de plus en plus de femmes sont présentes dans les rédactions, dans les contenus des journaux, radios, télévisions, presses écrite et presses en ligne […].

Inégalités hommes-femmes dans les médias

Soulignons qu’il n’est pas fréquent de voir des femmes journalistes occuper des postes de responsabilité dans les médias de manière générale, et dans les organes de presse togolais notamment. Leur image, étant encore prédisposée à plusieurs stéréotypes, il faut relever qu’elles peinent à asseoir un positionnement sur la base de leur savoir-faire au même titre que les hommes.
La parité étant encore dans sa phase de construction dans chaque corps de métier, il apparaît important que dans l’évolution de carrière journalistique, qu’on puisse intégrer davantage les femmes aux postes de direction de publication par exemple. La réalité du savoir étant perceptible par chaque individu, la compétence ne saurait être uniquement l’apanage des hommes.

Perspectives

Face à ce genre de représentation que beaucoup de femmes de médias qualifient de régressif, il serait avantageux qu’au Togo par exemple, les femmes professionnelles des médias d’information togolaise ou d’actualités togolaises et d’ailleurs, puissent se mettre en synergie d’action, afin de participer à questionner et inquiéter véritablement ses inégalités.
Aussi devraient-elles également rendre plus visibles leurs compétences en se mettant en valeur à travers des émissions, et débats jusqu’ici dominés par la forte présence des hommes. De la vision des tâches en fonction du sexe, peut-être ainsi, parviendront-elles à accéder à des positionnements de direction, ou de prise des décisions dans l’univers médiatique togolais.