De plus en plus, les médias se révèlent comme des outils de communication très présents dans notre vie quotidienne. Depuis la radio, la télévision et aujourd’hui Internet, ces supports ont permis de diffuser des informations à travers le monde. Mais à l’heure de cette modernité qui nous impose d’autres moyen de diffusion de l’information, il serait important de revenir sur les fondements de ce nouveau média qu’est la presse en ligne.

Au Togo, désormais présent dans la famille des médias de façon générale, la presse en ligne a peu à peu pris le pas sur celle écrite qui jadis était le canal le plus sûr permettant d’être au courant des actualités togolaises et d’ailleurs. Bouleversant ainsi le métier, Internet a permis d’accueillir une nouvelle façon de rendre l’information plus disponible à un public de plus en plus nombreux.

Informer

À la fois très controversée mais jugée importante, la presse en ligne a contribué à relayer les actualités et informations togolaises de sorte à édifier davantage le lectorat. On lui attribue donc aisément la première fonction qu’on reconnaît à la presse à savoir celle d’informer. Même s’il convient de se demander quel élément de connaissance peut-on réellement qualifier comme information, l’on ne saurait pas la dissocier de ce fondement.

Divertir

Ensuite, au-delà d’informer, la presse en ligne contribue à divertir le grand public. Selon la rédaction de chaque journal togolais, à travers des thématiques spécialisées, elle contribue à procurer de la distraction à l’audience. Mais à ce niveau également, il faut souligner qu’il pourrait exister une confusion entre informer et divertir. La frontière étant subtile, il conviendra à chaque époque et à chaque site d’information togolais de la définir.

Cependant, face à l’évolution du monde, certaines questions resteront toujours en suspens. Ces interrogations porteront essentiellement sur : quel avenir pour les journaux en ligne d’ici à 50 ans ? Ou encore la presse en ligne sera-t-elle en crise comme cela semble être le cas pour la presse écrite aujourd’hui ?