D’après les journaux togolais en ligne, la mesure d’urgence à tendance à se pérenniser dans le pays, inspirant à plusieurs programmes de revenu universel à se mettre en place dans plusieurs pays du continent.

Comment faire face à la pandémie au Togo ?

8, 5, 5, ces trois chiffres permettront aux différents cuisinières, couturières ou bien vendeuses qui se trouvent dans les rues de Lomé de pouvoir continuer à se nourrir eux ainsi que leurs enfants durant ces temps durs causés par l’expansion de la maladie virale, le Covid-19 au Togo.
En effet, en composant ces numéros, à partir de leur téléphone, les citoyennes togolaises pratiquant une activité informelle qui a dû disparaître avec la crise causée par la propagation de la pandémie, pourront bénéficier d’un revenu minimum.
Le dispositif, Novissi, qui est 100 % digital, a pu toucher plus de 570 000 citoyens togolais durant la période allant du 8 avril au 6 juin, coïncidant à la date de la levée des couvre-feux dans la capitale togolaise, ainsi que dans la préfecture de Tchaoudjo.
Ce dispositif, qui a été lancé sous la recommandation du président de la République Faure Gnassingbé, constitue une première dans le continent africain.

Comment s’inscrire à ce programme ?

Lancé initialement au niveau de la capitale, le dispositif a été par la suite étendu au canton rural de Soudou lorsque la pandémie s’est étendue dans la région obligeant ainsi à réduire au maximum les activités. Le versement des prestations et l’inscription se fait exclusivement sur smartphone. Afin de soumettre une demande d’inscription à ce système d’indemnisation, le demandeur devrait être un citoyen togolais, majeur, en indiquant leur lieu de résidence et leur profession.
Les bénéficiaires de ce programme devront profiter d’un versement deux fois par mois essentiellement destiné aux personnes qui vivent de leur gain journalier, affectés par cette baisse d’activité et qui n’ont pas de sécurité sociale.
Il est important de mentionner qu’à cause des différentes mesures sanitaires mises en place par le gouvernement afin de lutter activement contre le Covid-19 dans le pays, plusieurs personnes ont été affectées économiques, a affirmé la ministre de l’Économie numérique, Cina Lawson.
Les femmes sont les plus touchées par l’expansion de la pandémie au Togo, puisque nombreuses sont celles qui travaillent dans le secteur informel.
C’est pour cette raison qu’elles ont pu toucher une allocation supérieure à celle des hommes.