Selon les journaux togolais en ligne révélant les dernières actualités du Togo, les prix de la consommation des matières premières au pays ont présenté une baisse de 0.8 % durant le mois d’août dernier par rapport au mois précédent. D’après l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques, l’indice INHPC s’est fixé à 105.7 alors que l’Indice national harmonisé des prix à la consommation était de 106.5 durant le mois de juillet de la même année.

La baise des prix à la consommation

Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographique, la baisse enregistré durant le mois d’août est essentiellement due à la dévaluation des indices des fonctions de consommation des produits combustibles, logement, eau, gaz et électricité à prés de -0.5 %, des différents produits alimentaires et boissons non alcoolisés à -2.1 %, de la communication à -0.2 %, ainsi que les transports à -0.1 %.
D’après Info togolais, la dévalorisation de l’indice global est essentiellement due à l’atténuation de l’augmentation du niveau de l’indice de fonction des stupéfiants et tabac +1 % ainsi que la stabilité des indices des fonctions hôtels et restaurants de +1 %, mais encore de l’enseignement avec +0.1, des loisirs et culture +0.2 % et de la santé à +0.1 %.
Ce qui est intéressant, c’est que l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques a pu noter que la baisse de l’Indice de la fonction boissons non alcoolisées et produits alimentaires est surtout soutenue par la baisse des indices des postes plantain et tubercules qui ont enregistré -19.4 %.

Une forte baisse de la consommation de l’électricité

D’après les journaux togolais en ligne qui ont publié les chiffres révélés par l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques, les plus fortes contributions à la baisse de la consommation enregistré durant le mois de août dernier est la dévalorisation de la fonction électricité, logement, eau, gaz et autres combustibles.
Du côté de la fonction Communication la baisse enregistrée est due essentiellement à la chute qu’a présenté l’indice du poste et services postaux qui est de -14,1 %.
Tandis que les transports, de leur côté, ils ont enregistré une très légère baisse due à la chute des indices des postes lubrifiants et Carburants (-0.3), comme l’a annoncé le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé.