D’après les dernières informations relayées par les journaux togolais en ligne dont Togo News, le chef d’État togolais, Faure Gnassingbé est depuis le 15 septembre dernier en visite officielle à Accra, la capitale ghanéenne suite à l’invitation de son homologue Nana Akufo-Addoh.

Le chef d’État togolais à Accra

Selon les dernières actualités du Togo repris dans plusieurs médias écrits et journaux togolais en ligne, le président togolais rencontre son homologue ghanéen à Accra, et ce, après le 57e sommet des chefs d’État et de gouvernement de la Cédéao qui a eu lieu la semaine précédente dans la capitale nigérienne, Niamey. D’après Togo News, cette rencontre permettrait aux deux présidents faisant partie de la communauté, de pouvoir faire le point sur la nouvelle situation qu’est en train de subir le Mali.
Il est important de mentionner qu’au cours du 57e sommet des chefs d’État et de gouvernement de la communauté Cédéao, les différents membres ont appelé la junte malienne de présenter leur feuille de route permettant d’effectuer une transition civile au Mali suite à la chute de Ibrahim Boubacar Keïta, l’ancien président durant le mois de août dernier.
Selon Togo actu, la communauté Cédéao, a fixé un ultimatum à la junte malienne dont l’échéance est le 15 septembre dernier. Toutefois, le 12 septembre, une charte avait été adoptée précisant que la transition de 18 mois pourrait se faire avec un président civil ou militaire. En outre, la junte assure qu’il présenterait cette charte aux présidents faisant partie de la Cédéao afin de pouvoir décider de la conduite à prendre en compte, ainsi qu’aux sanctions qui seront prises contre ce pays qui est en proie à l’instabilité.

Rencontre consultative des membres de la CEDEAO

Le président togolais a partagé sur les réseaux sociaux sa rencontre avec ces homologues afin de pouvoir échanger autour des sujets portant sur l’avenir de la sous-région et la situation au Mali.
Selon les données partagées par les médias, une rencontre consultative a été organisée le 15 septembre dernier en urgence entre les huit chefs d’État et de gouvernement faisant partie de la communauté Économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, dans la capitale du Ghana.
Le président togolais, Faure Gnassingbé, a assuré que les membres de la communauté se sont réunis avec le Comité national pour le salut du peuple malien afin d’analyser la situation socio-politique actuelle du pays et de fixer les perspectives à venir.