D’après les différents journaux togolais en ligne, ses derniers jours, le Togo a enregistré plusieurs actualités politiques. En effet, en plus de la nomination de l’ancienne ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, à la tête du gouvernement, le pays a pu valider durant cette semaine la Politique nationale de justice grâce à la mise en place d’un ensemble de textes permettant ainsi d’assurer une meilleure orientations stratégique du pays.
D’après le président de la République, Faure Gnassingbé, l’objectif principal est avant tout de permettre à l’appareil judiciaire de devenir indépendant et plus efficace.

Le Togo valide la politique nationale de justice

Le 29 septembre dernier, lors de la rencontre du ministre de la justice avec les différents acteurs de la chaîne juridique du pays, le document final a été validé.
Selon, le journal togolais en ligne, Togo News, Cette rencontre entre dans le cadre du Programme d’appui au secteur de la justice, qui a été lancé par Pius Agbétomey, le garde des Sceaux. D’après monsieur le ministre, la rencontre constitue un rendez-vous assez important pour le domaine au Togo. En effet, Pius Agbétomey, assure que le document qui est validé constitue un cadre structurant permettant d’orienter toutes les actions, les programmes et les projets du secteur de la justice dans le pays.
Il est important de mentionner que la mise en œuvre de la politique nationale de justice s’étend sur une période de 5 ans, allant de 2021 jusqu’à 2025. En outre, l’élaboration de cette politique bénéficie de l’appui du président de la République Faure Gnassingbé, mais aussi de l’Union Européenne.

Victoire Tomégah Dogbé la nouvelle Première ministre

D’après les médias et les journaux togolais en ligne, le 28 septembre dernier, suite au décret présidentiel, madame la ministre de l’Emploi des Jeunes et de la Jeunesse, a été nommée Première ministre du Togo. Une première dans la région ouest africaine. En effet, c’est la première fois dans l’histoire politique du pays qu’une femme occupe les locaux de la Primature.
Il est important de rappeler que le Premier ministre et son gouvernement ont démissionné, le 25 septembre dernier. Le chef de l’État togolais, a, après trois jours, décidé de nommer Victoire Tomégah Dogbé, à la tête du gouvernement du Togo.