Lors de la 21e édition du dialogue politique entre le Togo et l’Union Européenne, qui a eu lieu le 8 décembre dernier dans la capitale togolaise, Lomé, le gouvernement ainsi que son partenaire Européen ont fait le point sur leur coopération. Cette rencontre rentrant dans le cadre des travaux présidés par le ministre des Affaires étrangères togolais, Robert Dussey, ainsi que le représentant de la délégation Européenne, Joaquin Tasso, a été marquée par la présence de plusieurs membres du gouvernement togolais, ainsi que du corps diplomatique.

Une mise au point de la coopération Togo-UE

Selon actu togolaise, les deux parties ont profité de cette nouvelle édition du dialogue politique entre le Togo et l’UE afin d’aborder les différents sujets d’intérêt commun, notamment les coopérations qui lient les deux partenaires, et ce, afin de veiller sur la continuité de leurs différentes stratégies respectives comme la feuille de route que le Togo a fixé durant le prochain quinquennat, 2021-2025.

La rencontre affirme qu’un renforcement du partenariat stratégique et militaire sera mise en place en réponse aux différents défis sécuritaires qui se trouvent au niveau de la sous-région. Cette nouvelle coopération devrait être abordée dès l’an prochain, durant le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement UE-UA.
Selon le Premier ministre togolais, Victoire Tomegah Dogbé, le Togo est satisfait de ces partenariats avec l’Union Européenne. Cette dernière, a tenu à saluer de nouveau tous les efforts que mobilise le pays afin de gérer au mieux cette crise sanitaire causée par la propagation du Coronavirus.
Dans ce cadre, le pays et l’Union Européenne visent une coopération sanitaire plus renforcée tout en veillant sur le développement durable partagé.

Les sujets évoqués durant la 21ème session du dialogue politique

Il est important de mentionner que la 21e session du dialogue politique a été mise en place conformément à l’article 8 de l’Accord de partenariat ACP-UE qui a été signé le 23 juin dernier, au Bénin à Cotonou. Les sujets abordés portent essentiellement sur l’ordre national et international d’intérêt commun, dont les conséquences de la pandémie du Coronavirus, ainsi que la sécurité et la paix au niveau de la sous région, les priorités du partenariat Togo-UE, le Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement qui est prévu en 2021 ainsi que le partenariat UE-UA.

Au cours de cette rencontre, l’UE et le Togo se sont engagés à renforcer leur partenariat dans le secteur sanitaire afin de lutter efficacement contre le Coronavirus, en partageant l’information et les bonnes pratiques.