Selon l’actualité togolaise partagée par les journaux togolais en ligne, le 23 novembre dernier a eu lieu le 4e cycle des consultations germano-togolaises. Une occasion, pour les diplomates allemands et les officiels togolais de se rencontrer afin de pouvoir examiner en long et en large la situation actuelle et les perspectives de la coopération entre les deux pays.

Renforcer la coopération entre le Togo et l’Allemagne

Pour l’autorité togolaise, il s’agit d’une rencontre qui vise à renforcer encore plus l’impact de la coopération entre le Togo et l’Allemagne tout en opérant un recentrage de ce partenariat autour des thématiques clés qui sont en lien avec la feuille de route mise en place par le gouvernement togolais.
Ce partenariat bilatéral, qui est de longue date et diversifié, porte essentiellement sur la décentralisation et la gouvernance. Ces deux projets d’envergure sont en cours d’exécution grâce au programme de gouvernance locale et de décentralisation géré par le KfW et piloté par la GIZ.
D’après les derniers chiffres révélés, dès le début de la coopération entre Berlin et Lomé en 2012, l’Allemagne a pu injecter plus de 265 millions d’euros. Cette somme a été investie dans plusieurs secteurs.

Dix millions d’euros afin de réhabiliter les pistes rurales

Le gouvernement allemand a décidé d’appuyer le Togo afin de réhabiliter les différentes pistes rurales du pays. En effet, le Togo vient de bénéficier d’un fonds de dix millions d’euros permettant ainsi de financer la 3e partie du projet qui tente d’appuyer les pistes rurales du pays.
Cet investissement a fait l’objet d’une cérémonie au cours de laquelle il y a eu la signature d’accord de don dans la capitale togolaise. Pour ce faire, l’Ambassadeur allemand ainsi que le ministre de l’Économie et des Finances ont été présents, tout comme plusieurs officiels comme les ministres en charge de l’agriculture et des transports du Togo.
Cet appui financier permettrait certainement de participer à l’élargissement du programme qui est actuellement en cours, dans le secteur de la production agricole tout en contribuant au désenclavement de plusieurs zones dans le pays.
D’après les responsables, les travaux permettront de faciliter l’accès aux zones de production du cacao, du café et du coton.
Selon le président de la République du Togo, Faure Gnassingbé, les pistes rurales jouent un rôle très important dans la diminution du seuil de pauvreté au Togo grâce au désenclavement des différentes zones de production ainsi que la libre circulation des personnes et des biens.