Ouattara Alassane va-t-il briguer un 3e mandat ?

La question est posée tandis que la mort de son dauphin (successeur) et Premier ministre Amadou Gon Coulibaly (décédé à Abidjan, le 8 juillet à l’âge de 61 ans) bouleverse la stratégie du président actuel. “Amadou Gon Coulibaly était le dauphin (successeur) désigné par Ouattara Alassane depuis longtemps. Sa totale loyauté et sa proximité avec le chef de l’Etat étaient inégalées sur l’échiquier politique”, a déclaré Charles Koffi DIBY, l’un des membres du Conseil politique du Rassemblement des houphouëtistes pour la paix et la démocratie.
2020 est une année déterminante pour la Côte d’Ivoire. Le samedi 31 octobre 2020, plus de 8. 2 millions d’Ivoiriens sont, en effet, attendus aux urnes afin d’élire à nouveau celui qui conduira pour les cinq années à suivre le navire côte d ivoire présidentielle 2020 .
Parmi les aspirants au poste suprême, le FPI (Front populaire ivoirien), pour lequel Pascal Affi N’Guessan (67 ans) a confirmé sa candidature, le PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire), dont HKB (86 ans) portera les couleurs, et encore le RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la paix et la démocratie), le parti dont Ouattara Alassane (chef de l’Etat ivoirien ; 78 ans) sera le champion. Des noms et des partis bien connus des électeurs et qui, pour la majorité, rythment la politique ivoirienne depuis plus de dix ans. Entre franche hostilité, séparations, mésalliances et alliances.
Ouattara Alassane, le chef de l’Etat ivoirien, avait promis en septembre 2018 de ne pas se présenter. Mais depuis, ce dernier entretient le flou sur ses réelles ambitions.
Ses adversaires se préparent au scénario de 2015. Il faut remonter au 20 avril dernier afin de comprendre les vrais enjeux se profilant derrière cette éventuelle candidature d’Alassane Ouattara.
Tandis qu’il s’exprimait devant l’Assemblée nationale, le président ivoirien Ouattara, 78 ans dont 9 au pouvoir, avait annoncé publiquement qu’il ne briguerait pas pour un troisième mandat. Mais le décès inattendu de son dauphin a bouleversé la donne.

Présidentielle en Côte d’Ivoire : un scrutin sous haute tension

La candidature de Ouattara Alassane n’est pas une surprise, mais certains sont quand même déçus. L’annonce de sa candidature à la côte d ivoire présidentielle 2020 promet une campagne tendue. Elle a déclenché samedi une tempête de critiques de la société civile et de l’opposition, jugeant sa candidature dangereuse et illégale pour la paix…
Les opposants exigent le retour de Gbagbo Laurent dans la bataille électorale. “Ouattara Alassane ne peut en aucun cas se présenter”, a déclaré le secrétaire général du FPI, l’un des 2 plus importants partis d’opposition.