La République démocratique du Congo et le pays de Faure Gnassingbé renforcent leur coopération bilatérale. Ces derniers ont conclu, jeudi 20 août 2020, divers accords de coopération économique et politique. Et ce, à la faveur de la visite officielle de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le président de la République congolaise, dans le pays.
Le 1er accord signé par Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et son homologue togolais Faure Gnassingbé porte essentiellement sur l’exemption réciproque de services et de visa diplomatique entre les 2 pays, à l’image de ceux déjà signés avec la Turquie, le Brésil, le Maroc ou encore le Gabon. La 2e entente pour sa part, concerne l’établissement d’une coopération entre les 2 chambres de commerce de Brazzaville et de Lomé. Le principal but étant d’établir davantage de relations entre les secteurs publics et privés des 2 pays d’Afrique.
Le dernier et troisième accord – d’ordre économique – porte essentiellement sur le secteur portuaire : désormais, les ports de Pointe-Noire (jouant un rôle primordial dans la stratégie régionale des armements) et de Lomé seront liés par accord de coopération, d’après les termes du dernier traité signé par les 2 chefs d’Etat africains.
Il est important de rappeler que la République togolaise et la République du Congo entretiennent des relations merveilleuses dans d’autres domaines, particulièrement dans l’enseignement sup. L’Université des sciences et technologies du Togo, l’Ecole supérieur d’Audit et de management (ESAM) et d’autres écoles privées accueillent des fonctionnaires et des étudiants congolais pour des formations.
“On a décidé de renforcer notre relation bilatérale en signant un mémorandum diplomatique et politique, dans les prochaines semaines, entre le Togo et le Congo Brazzaville”, a indiqué le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé.

PND : vers une augmentation des investissements turcs au Togo

La visite officielle de mevlüt çavuşoğlu, le chef de la diplomatie turque, dans la capitale togolaise, Lomé, veut marquer le renforcement des coopérations bilatérales entre le Togo et la Turquie. Non seulement d’un point de vue économique, mais également diplomatique
Sur le terrain économique, la Turquie a annoncé un accroissement des investissements vers le Togo, en réponse au souhait exprimé par l’Etat togolais d’établir des coopérations, dans le cadre du PND (Plan national de développement du Togo 2018-2022), avec le secteur privé turc. À noter que cette rencontre a été marquée par la signature de deux accords bilatéraux, entre Ankara et Lomé.