D’après les dernières informations concernant l’actualité politique au Togo, le chef de l’État togolais a nommé Victoire Tomégah Dogbé à la tête du gouvernement, une première dans l’histoire du pays.

Une femme « Premier ministre » au Togo

Le Togo a désormais une femme à la tête du gouvernement. Le 28 septembre dernier, le président de la République Faure Gnassingbé a désigné, l’ancienne ministre de Développement à la base, de l’Artisanat, de l’Emploi des jeunes et de la Jeunesse, comme la Première ministre du Togo. Ainsi, Victoire Tomégah Dogbé, aura la tâche de constituer son équipe gouvernementale qui pourra faire face aux différents défis économiques majeurs que subit le Togo. Le 1er octobre prochain, la nouvelle Première ministre devrait faire son discours officiel devant l’assemblée togolaise.
C’est une première dans l’histoire du Togo, qu’une femme occupe le poste de chef de gouvernement.

Parcours professionnel de la Première ministre togolaise

Ce n’est qu’en 2008, que l’ancien cadre du PNUD a été invité à occupé un poste ministériel chargé du développement à la base sous la direction de Gilbert Houngbo. Par la suite, en plus de ses fonctions ministérielles, le chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé l’a nommé directrice de cabinet du président, constituant ainsi la première femme occupant ce poste au Togo.
Il est important de souligner que la nouvelle cheffe du gouvernement est tenue de constituer sa nouvelle équipe gouvernementale le plus tôt possible, dans des conditions où le Togo est en train de redéfinir ses bases pour l’avenir, tout en défiant économiquement les obstacles qu’impose la propagation de la pandémie dans le pays.
Selon Info togolaise, il est essentiel de noter qu’une autre femme assez discrète est en train d’évoluer au sein de l’appareil politique de l’État togolais, Sandra Ablanda Johnson qui a été nommée secrétaire générale de la présidence, au sein du décret présidentiel du 28 septembre 2020.
En outre, selon les journaux togolais en ligne, le même décret a abordé aussi la nomination de l’ancien ministre délégué en charge de l’exécution et du suivi des différents projets prioritaires, Kanka Malik Natchaba, en tant que secrétaire général du gouvernement.
Il est important de rappeler que suite à cette décision, l’ancienne ministre de Développement à la base, de l’Artisanat, de l’Emploi des jeunes et de la Jeunesse au Togo, remplace Komi Selom Klassou, l’ancien Premier ministre qui a officiellement remis sa démission, le 25 septembre dernier, ainsi que tous les membres du gouvernement.